Non classé

Robocoin, votre loyal distributeur automatique de Bitcoin.

Quatrième poste, lecteur toujours aussi fidèle, aujourd’hui je vais vous parler du tout premier distributeur automatique avec le Bitcoin comme devise principale.

Story Telling :

Pour ceux qui vivent dans une caverne et qui ne connaissent pas encore le Bitcoin, voici un article de notre concurrent  confrère Alphonse Brown traitant sur le sujet.

 C’est dans un café à Vancouver, Waves Coffee Shop, qu’apparait le premier distributeur automatique de Bitcoin.

 Créé par les frères Mark et John Russell, qui dirige une entreprise américaine de programmation de logiciel des distributeurs automatiques, s’avèrent être des férus de Bitcoin. La création de Robocoin n’est qu’une suite logique à leur démarche.

 Lors de la première conception du Robocoin, Mark Russell n’était même pas certain de la légalité de leur projet, en raison des soupçons de blanchiment d’argent. L’autre crainte, venait du gouvernement U.S, l’agence FinCEN (Financial Crimes Enforcement Network) adopta des réglementations sur l’utilisation des Bitcoins.

 C’est pour cette raison que les frères Russell décident de lancer le premier distributeur automatique de Bitcoin au Canada. Autre détail amusant, ils ont décidé d’être de simple fabricant de Robocoin et non cumuler la fonction d’opérateur (qui se charge de la gestion de liquidité), sans doute par crainte législative ou par manque de fond monétaire…

Comment ca marche ?

Il semblerait que l’on n’ait pas besoin d’un compte bancaire (du moins au Canada) mais un simple lecteur biométrique comme identification.

 Ensuite on peut soit, acheter du Bitcoin, dans ce cas le distributeur se charge de générer un compte si on n’en a pas, qui sera un ticket avec un code QR. Ceci va servir à déposer de l’argent réel et acheter du Bitcoin.  À noter que le prix de la monnaie virtuelle correspond au marché actuel.

Soit revendre le Bitcoin contre l’argent réel, toujours muni du ticket qui sert de « compte courant », une simple reconnaissance du code QR et on peut revendre autant d’argent virtuelle pour ensuite récupérer du cash.

Une vidéo officiel vaut mieux qu’un long discours : http://youtu.be/uoiAewo5K7s

Impressions :

 Je trouve que Robocoin est une idée audacieuse, un peu trop sans doute, compte tenu du fait que le marché n’est pas encore prêt à toucher le grand public. Il y a encore des forts soupçons de blanchiment d’argent avec le Bitcoin, il est même utilisé pour des activités illégales : le FBI a découvert que c’est la monnaie de référence pour la plateforme de drogue en ligne, découverte dans « la deep web » (voyez avec nos concurrents confrères pour plus de renseignement). 

Christophe H.

Publicités