Christophe.H

L’écran tactile à rechargement solaire, du pur MADE IN FRANCE !

Cinquième poste, lecteur dévoué, je vais vous parler d’une petite révolution dans le monde des Smartphones, un écran tactile qui recharge ses batteries grâce au soleil mais substitut également le wifi pour les transferts d’informations !

M. Montebourg va être content.

C’est une entreprise française de 40 salariés, SunPartner, à Aix-en-Provence qui a inventé le premier prototype. D’une épaisseur de 500 microns, elle s’intègre facilement dans le processus de fabrication des appareils tactiles.

Le prototype Wysips Crystal, est composé de cellules photovoltaïques et transparentes à 90%. Cette technologie répond à la problématique de la consommation toujours plus gourmande de nos appareils. Une étude scientifique disait que le rechargement d’un Smartphone équivaut à un branchement d’un Frigo.

Concernant le rechargement, on estime que le prototype offre 20% d’énergie en plus, soit environ 2,5 mW par centimètre carré. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le prototype n’est pas au stade d’un rechargement complet du Smartphone.  Il est conçu dans l’optique d’un prolongement de la batterie ou d’un rechargement pour une utilisation d’urgence.

Autre fonction essentielle de la technologie Wysips Crystal, une substitution de la Wi-fi. Le prototype reçoit des informations par la lumière, on peut, par exemple, voir une vidéo grâce au simple contact du soleil. Avec ce prototype, le constructeur Français estime qu’il n’y a aucune pollution contrairement à la Wi-Fi, émettrice d’onde.

C’est en partenariat avec Alcatel Onetouch, racheté par les chinois (M. Montebourg est un peu moins content) que SunPartner a pu faire une démonstration de son prototype. Reste à convaincre les autres constructeurs d’intégrer cette technologie qui coûte quand même environ 7€ l’exemplaire. Un surcoût non négligeable dans le processus de fabrication.

Une technologie bien pratique quand on oublie de recharger son Smartphone la veille, c’est surtout utile pour les personnes utilisant des applications liées à leur santé, le diabète par exemple. D’autant plus qu’il y a de plus en plus d’applications dans le marché de la santé. Je pense que la technologie sera encore plus attrayante si elle est capable de proposer une recharge complète au délai court. Par contre la substitution du Wi-Fi est certes une idée très innovante mais il faudra éduquer les consommateurs parfois réticents à changer leurs habitudes de consommation.

Le prototype sera mis au marché début 2015.

ecran solaire

Christophe. H

Publicités